IMPRO POETIQUE : AFFAIRE DSK

Publié le par ecrivain-public

Nous avons des monstres paisibles

Faits de sourires de papier

Dans les urnes vainqueurs lisibles

De l''absente majorité

 

Nous avons des monstres  d'argent

Au cerveau détachés du coeur

Au coeur de robot déchireur

Des mystères à belles dents

 

Et des monstres perdus du corps

Exilés dans les nébuleuses

Jamais la grâce d'une heureuse

N'aura merci de leur effort

 

Et nous qui sommes ordinaires

Comme la lamproie la lumière

Comme licorne ou bien dragon

C'est notre seul tort, dirait-on !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article